Poésie en 6 A

Publié le par CDI collège André Chêne Fleury

Cadavres exquis écrits dans le cadre d'"ateliers de poésie" en classe de français


Dans une piscine propre, le chevalier de l'Antiquité assiste tristement à la mise en terre du corps, parce qu'il pleut.

Dans le jardin, la petite fille de ma mère se bat contre dix soldats, parce qu'ils voulaient faire son autoportrait.

Dans la maison, l'arrière grand-père a pleuré toutes les larmes de son corps, parce qu'il a une famille.

Dans la pyramide égyptienne, tes yeux qui se taisent combattent leur destin horrible, parce que tu pleures.

Dans le royaume grec, mon cousin par alliance au troisième degré jongle avec des balles parce qu'il est mort.

La petite fille triste joue là-bas sur la lune, dans la rivière bleue, parce que la vie est belle.

Dans la troisième partie de l'année 1949, les cheveux rouges de Julia boiront du lait au chocolat, assis sur la branche, et dormiront un an.

À midi lorsque je rentrai chez moi, Napoléon 1er avec son perroquet bleu nageait sous la pluie en mangeant des fraises, et il commença à lire.

Hier à minuit pile, le grand sapin vert dansait place des Lilas ; assis sur une table, il meurt et il devient fleuriste.

À deux ans, la sorcière au tablier rose danse avec la poupée en arrosant ses fleurs sur son balcon, ; et elles sont vraiment heureuses.










Publié dans Auteurs en herbe

Commenter cet article